Retro Gaming

Retrogaming (parfois partiellement francisé en « rétrogaming ») est un terme anglais formé du latin retro, signifiant « en arrière », « en sens contraire », et de l’anglais gaming, qui désigne la pratique des jeux (vidéo). Le retrogaming englobe la pratique des anciens jeux vidéo mais aussi la collection et l’entretien des premières générations d’ordinateurs personnels ou familiaux, de consoles de jeux vidéo, de bornes d’arcade. Les synonymes de retrogaming sont essentiellement anglophones et la presse vidéoludique parle volontiers de classic gaming (« pratique des jeux classiques », de jeux vidéo old school(« jeux de la vieille école ») ou encore de oldies (« vieux jeux »), cependant des synonymes francophones existent comme le « jeu vidéo rétro » ou le « rétrovidéoludisme ». Par ailleurs, dans son Vocabulaire du jeu vidéo, l’Office québécois de la langue française préconise les termes « rétroludique », « rétrojeu » ou « jeu rétro ».

Responsable de section : Themalin

Nous proposons la fresque Mario. Pour retracer la vie de Mario.

Le personnage de Jumpman est rebaptisé Mario dans Donkey Kong Jr. sorti en arcade en 1982. C’est la seule fois où il endosse le rôle d’antagoniste du personnage contrôlé par le joueur, en l’occurrence le fils de Donkey Kong, dont le but est de délivrer son père captif de Mario. Le retour au premier plan de Mario se fait en 1983 dans Mario Bros., épisode qui voit également l’apparition de son frère Luigi. Dans ce jeu, les deux frères ne peuvent pas sauter sur leurs ennemis, mais doivent les faire trébucher pour ensuite les éjecter hors de l’écran. Le succès est important, mais Miyamoto considère que son personnage n’est qu’un élément se déplaçant, l’important étant de créer un gameplay autour. C’est deux ans plus tard que Mario connaîtra véritablement la notoriété, sur la première console de Nintendo, la Famicom (et sa version occidentale, la NES).

%d blogueurs aiment cette page :